En ce jour de Pâques, je vous souhaite une très belle journée,  remplie de joie, de bonheur, d’amour et bien sur, de chocolat !

En Hébreux, le terme de Pâques signifie « passage ». Il désignait tout simplement le retour du printemps, soit le « passage » d’une saison à l’autre.
Puis Pâques est devenu, pour les chrétiens, le symbole de résurrection de Jésus Christ. Cette fête est célébrée partout dans le monde. L’œuf a toujours été le symbole de l’éternité, de la fécondité et de la renaissance. La coutume d’offrir des œufs de Pâques remonte à l’antiquité, mais à partir du moyen âge, pendant la période du Carême, les œufs que pondaient les poules tous les jours étaient ramassés sans être consommés puisqu’il était interdit de les consommer pendant cette période. Le dimanche de Pâques, on les offrait aux enfants, après les avoir peints et fait bénir. Peu à peu, les œufs naturels furent remplacés par des œufs en chocolat.

Chaque pays a ses propres coutumes pour Pâques : En Belgique et en France (à part l’Alsace où c’est un lièvre), la légende veut que ce soit les cloches, parties à Rome le jeudi Saint, qui éparpille en carillonnant, des œufs de toutes les couleurs dans les jardins à leur retour le dimanche de Pâques. En Suisse, c’est Jeannot lapin ou un coucou (suivant le canton), au Tyrol, c’est la poule de Pâques, en Allemagne, c’est un lapin blanc, une cigogne ou un renard, aux Etats-Unis, c’est un lièvre

Mon p’tit grain d’sel :

Si vous manquez d’idées pour votre repas de Pâques, vous pourrez retrouver sur mon blog quelques recettes idéales pour cette occasion :