Le risotto est un plat magique. On peut l’accommoder de nombreuses façons et comme il me restait de l’encre de seiche que j’avais ramené d’Italie et que je n’avais jamais utilisé j’ai réalisé un risotto. C’est une recette idéale pour régaler les papas pour leur fête demain.

L’encre de seiche donne une belle couleur noire nacrées au risotto et apporte un goût délicat légèrement iodé. Cette encre est secrété par des mollusques, comme les seiches et les calamars et est largement utilisée en cuisine pour colorer les plats.

Elle est aussi appelée Sépia et a longtemps été utilisée comme pigments par de nombreux peintres.

Risotto  à l’encre de seiche et aux crevettes pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 300 g de riz spécial risotto (Arborio ou Carnaroli)
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 échalote
  • 150 ml de vin blanc sec
  • 1 litre de bouillon de légumes (maison ou reconstitué avec une petite marmite)
  • 1 sachet d’encre de seiche (ou 2 si vous le voulez plus corsé)
  • 100 g de parmesan râpé
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • Sel, poivre du moulin

Ingrédients pour les crevettes :

  • 10 g de beurre
  • 400 g de queues de crevettes décortiquées
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • 1 cuillère à soupe de persil finement ciselé

Ingrédients pour les crevettes :

  • 10 g de beurre
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • 1 cuillère à soupe de persil ciselé
  • 400 g de crevettes décortiquées
  • 1 botte d’asperges vertes
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Laver et cuire les asperges vertes à la vapeur et laisser en attente.

Dans un faitout, faire fondre les échalotes ciselées dans l’huile chaude. Ajouter le riz sans cesser de mélanger. Quand les grains de riz sont bien nacrés, verser le vin blanc et baisser le feu, saler, poivrer.

Quand tout le vin est absorbé, ajouter une louche de bouillon jusqu’à absorption complète. Continuer ainsi louche par louche jusqu’à épuisement, en prenant bien soin de laisser absorber tout le bouillon entre chaque. Il faut compter environ une vingtaine de minutes. Le riz doit rester bien moelleux. Garder une louche de bouillon pour diluer l’encre de seiche.

Quand le risotto est cuit, ajouter l’encre de seiche diluée dans un peu de bouillon, le parmesan et les deux cuillères à soupe de crème épaisse.

Rectifier l’assaisonnement avec un peu de sel et de poivre.

Faire dorer les asperges vertes dans la cuillère d’huile d’olive. Faire sauter rapidement les crevettes dans un peu de beurre avec de l’ail écrasé, du persil ciselé et de la fleur de sel.

Répartir sur le risotto et déguster avec les asperges vertes.

Mon p’tit grain d’sel

S’il vous reste du risotto, moulez dans un petit plat à cake ou des moules individuels et laisser durcir. Le lendemain, démoulez, coupez en tranche et faites dorer dans un peu de beurre. Vous pouvez aussi accommoder les restes de risotto en galette. Vous pouvez revoir ma recette de galette de risotto.