Mot-clé - Cook in

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 13 août 2013

Compotée meringuée, pomme framboise sur lit de pain d’épices

Toujours en rééducation, je n’ai pas encore récupéré l’agilité de ma main droite. Pour aujourd’hui, ce sera donc encore une petite recette facile mais pleine de saveur : une verrine de compote de pomme recouverte de framboises et d’une délicieuse meringue crémeuse et dorée…
Compote-de-pommes_-meringue-et-framboise.jpg Ingrédients :

• 6 pommes
• 1 sachet de sucre vanillé
• 250 g de framboises
• 70 g de sucre
• 1 cuillère à café de maïzena
• 2 cuillères à soupe d’eau
• 3 belles tranches de pain d’épices
• 5 g de beurre
Pour la meringue :
• 2 blancs d’œufs
• 80 g de sucre glace
• 1 pincée de sel

Dans une poêle, faire dorer rapidement les tranches de pain d’épices préalablement coupée en 4. Répartir dans le fond des verrines ou ramequin. Laisser en attente.
Laver, peler, épépiner et couper les pommes en 8. Cuire à couvert dans une casserole avec 2 cuillères à soupe d’eau et le sachet de sucre vanillé pendant 10/15 minutes sur feu doux. Mélanger régulièrement pour que ça n’attache pas au fond. Laisser les pommes avec quelques morceaux ou écraser avec un presse purée ou un mixer.
Déposer la compote de pomme chaude sur les croutons de pains d’épices. Et laisser refroidir.
Dans une casserole, faire fondre sur feu doux les framboises avec le sucre pendant 8/10 minutes pour obtenir une compote. Diluer la maïzena avec les 2 cuillères à soupe d’eau puis verser dans la casserole avec les framboises. Remettre sur feu doux quelques minutes sans cesser de remuer. Dès frémissement stopper le feu et verser dans un récipient. Laisser tiédir avant de verser sur la compote de pomme.
Monter les blancs en neige au fouet électrique avec la pincée de sel. Ajouter le sucre et continuer de battre jusqu’à l’obtention d’une meringue bien brillante. Mettre dans une poche à douille avec une douille dentelée puis déposer joliment la meringue sur la compotée de framboises. Avant de servir, faire dorer la meringue avec un chalumeau ou quelques minutes sous le grill.
Compote-de-pommes-et-framboises-meringuee-1.jpg Compote-de-pommes-et-framboises-meringuee-3.jpg Compote-de-pommes-et-framboises-meringuee-4.jpg Mon p’tit grain d’sel
Tous les fruits peuvent convenir pour cette recette, les pommes peuvent être remplacées par des poires, des bananes, de l’ananas et les framboises par n’importe quel fruit rouge, par des abricots, de la rhubarbe…
Cette recette peut aisément se réaliser avec le Cook’in ou au robot cuiseur.

mardi 13 mars 2012

Œufs à la neige au thé Matcha, pistache, amande et nougat

Les œufs à la neige sont un des desserts de mon enfance par excellence. C’était le dessert des dimanches en famille et des jours de fêtes que ma maman réalisait avec brio. Ici, le thé Matcha apporte un peu d’exotisme à cette recette traditionnelle.
En Savoie et Haute-Savoie, les œufs à la neige ont longtemps été le dessert servis lors des repas de mariage. Ils étaient accompagnés d’un délicieux gâteau de Savoie… un accord parfait !

Oeuf-a-la-neige-pistache.jpg Ingrédients pour 6 :

• 6 œufs

• 80 g de sucre en poudre + 20 g

• 1 pincée de sel

• 60 cl de lait pour la crème anglaise + 300 ml pour la cuisson des blancs

• 2 cuillères à café de Thé Matcha Terre Exotique + 1 pour la déco

• 10 g de Pistaches

• 40 g de Nougat dur

• 10 g d’Amandes entières


Séparer les blancs des jaunes.
Dans un cul de poule, fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Dans une casserole, faire chauffer les 60 cl de lait avec les deux cuillères de thé Matcha en remuant avec un fouet pour diluer le thé. Verser doucement sur le mélange œufs/sucre en mélangeant avec une spatule. Reverser le tout dans la casserole et cuire sur feu doux sans cesser de mélanger et sans laisser bouillir. Quand le mélange commence à épaissir et nappe la spatule, arrêter le feu. Verser dans un saladier et laisser refroidir.
Monter les blancs en neige ferme avec la pincée de sel. Ajouter les 20 g de sucre et continuer à fouetter encore 1 minute.
Dans une casserole ou une sauteuse, faire chauffer les 300 ml de lait. Quand il commence à frémir, baisser le feu. Prélever des petites parts de blancs en neige avec une cuillère ou une cuillère à glace et déposer délicatement dans le lait chaud. Laisser pocher 1 minute de chaque coté.
Récupérer avec une écumoire puis laisser égoutter avant de déposer sur la crème anglaise au thé Matcha.
Passer au Cook’in ou dans un robot puissant, le nougat dur, les pistaches, les amandes entières et une cuillère à café de thé matcha. Donner quelques coups de turbo pour obtenir un sable un peu grossier et saupoudrer sur les blancs en neige avant de servir.
Oeuf-a-la-neige-pistache-1.jpg Oeuf-a-la-neige-pistache-3.jpg Oeuf-a-la-neige-pistache-2.jpg Mon p’tit grain d’sel

Pour avoir des blancs bien calibrés, il est possible de les mouler dans les empreintes demi-sphères ou mini-muffins et de cuire 3 minutes au four, comme pour une île flottante.
Cette recette peut aisément se réaliser avec le Cook’in de Guy Demarle. Si ça vous intéresse, je peux vous l’envoyer.
Vous pouvez vous procurer le Thé Matcha sur la boutique en ligne de Terre Exotique ou la boutique en ligne de Et Toque !

mardi 20 septembre 2011

Un grand classique de la pâtisserie Française, le Paris-Brest

Pour aujourd’hui, je vous propose un grand classique de la cuisine Française, le Paris-Brest. Une pâte à choux garnie d’une crème mousseuse pralinée… un vrai plaisir !
Cette pâtisserie est censée représenter une roue de vélo et a été créée en hommage à la course cycliste Paris-Brest.

Paris-Brest.jpgIngrédients pour 12 Paris-Brest

Pâte à choux :
• 110 g d’eau
• 50 g de beurre
• 2 pincées de sel
• 2 g de sucre
• 70 g de farine
• 3 œufs
• 50 g d’amandes effilées

Crème mousseline praliné :
• 300 + 30 g de lait
• 80 g de sucre
• 3 jaunes d’œufs
• 30 g de fécule de maïs (Maïzena)
• 100 g de praliné Gourmandises
• 150 g de beurre souple

Préchauffer le four à 180°C (th. 6) puis placer vos empreintes SILFORM® Paris-Brest sur la plaque perforée.
Dans une casserole, verser l’eau, le beurre, le sel et le sucre. Porter à ébullition puis hors du feu, ajouter la farine tamisée. Mélanger à la spatule jusqu’à ce que la pâte soit lisse et se décolle facilement.

Battre au fouet les œufs puis ajoutez-les petit à petit en continuant de mélanger avec le fouet. Il faut obtenir une pâte lisse et élastique qui a un peu l’aspect d’une mayonnaise. Mettre ce mélange dans une poche à douille puis dresser 12 cercles dans les empreintes. Parsemer-les d’amandes effilées et faire cuire 25 minutes à 180°C

Mélanger au fouet les jaunes d’œufs et la moitié du sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la Maïzena et les 30 g de lait froid.
Dans une petite casserole, faire chauffer les 300 g lait avec le reste du sucre. Verser la moitié du lait chaud dans la préparation, mélanger puis reverser le tout dans la casserole. Maintenir une petite ébullition tout en mélangeant afin d’obtenir une crème homogène.

Ajouter le praliné, lisser au fouet et verser sur une toile SILPAT®. Recouvrir d’un film alimentaire et laisser refroidir. Quand elle est tiède, placer le tout au réfrigérateur et laisser refroidir au moins une heure.

Lisser ensuite au batteur électrique en incorporant le beurre ramolli coupé en petits morceaux. Mettre le tout dans une poche à douille munie de la douille cannelée. Couper les Paris-Brest en deux les garnir de mousseline et les saupoudrer de sucre glace.
Paris-Brest1.jpg Paris-Brest-2.jpg Paris-Brest-3.jpg Paris-Brest-4.jpg Paris-Brest-5.jpg Paris-Brest-6.jpg Paris-Brest-7.jpg Paris-Brest-8.jpg Paris-Brest-9.jpg

Mon p’tit grain d’sel

Si vous n’avez pas de moule Silform Paris-Brest utilisez une plaque à gâteau en prenant soin de la graisser avant.
Cette recette peut aisément se faire en quelques minutes avec notre robot multi fonctions Cook’in. Si la recette vous intéresse, contactez-moi, c’est avec grand plaisir que je la partagerai avec vous.