Far breton aux fruits secs et au Rhum Negrita

Far breton aux fruits secs et au Rhum Negrita

A l’occasion de la chandeleur et de mardi gras et pour changer des traditionnels crêpes et beignets de carnaval, je vous propose une recette dérivée du Far Breton. Il est traditionnellement réalisé avec des pruneaux et dans un plat à gratin.
J’ai choisi d’en faire de petits individuels aux abricots secs, pruneaux et cranberries. Cette recette simple est délicieusement aromatisée de Rhum Negrita.

Créé en 1857, le Rhum Negrita est le plus célèbre des Rhums gastronomiques. Il est issu d’un assemblage de plusieurs types de Rhums (agricole, jaune, vieux) et de différentes origines (Martinique, Guadeloupe et Réunion).
Son fort pouvoir aromatique lui permet d’avoir une bonne résistance à la cuisson et à la congélation. Comme l’alcool s’évapore à la cuisson mais que ses arômes puissants persistent il est le compagnon idéal de nombreux desserts pour régaler toute la famille.

Ingrédients pour la recette de far breton

Far breton pour 20 parts :

• 3 œufs
• 75 g de sucre en poudre
• 1 sachet de sucre vanillé
• 70 g de farine + 60 g de maïzena
• ½ cuillère à café de levure chimique
• 450 ml de lait entier
• 75 ml de Rhum Negrita
• 15 g de beurre ½ sel fondu
• 9 gros pruneaux d’Agen mi-cuit
• 9 abricots secs moelleux
• 50 g de Cranberries
• 40 g de sucre cristallisé
• 5 g de beurre coupés en une vingtaine de petits copeaux

Préchauffer le four à 175°.

Dans un cul de poule ou un saladier, fouetter les œufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajouter la farine, la maïzena et la levure tout en continuant de mélanger pour obtenir une pâte bien onctueuse et sans grumeaux. Délayer avec le lait, le Rhum Negrita et le beurre fondu.

Répartir, dans des alvéoles à minis-muffins, les fruits secs préalablement coupés. Recouvrir avec la pâte et saupoudrer avec les 40 g de sucre cristallisé et les copeaux de beurre.

Cuire dans un four à 175° pendant 30 minutes.

Déguster tiède ou froid.

Mon p’tit grain d’sel

Tous les fruits secs peuvent convenir pour le far breton, comme figues, dates, raisins… mais aussi des fruits confits. On peut faire un mélange de fruits secs au lieu de faire des individualisés. Il est aussi possible d’aromatiser la pâte en ajoutant des zestes d’orange ou de citron. La quantité de Rhum peut aussi varier en fonction de vos goûts.

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *